Je n'avais jamais osé acheter de chino. Peur certainement d'une incompatibilité morphologique. Mais quand j'ai vu la version que Pauline avait sorti, je n'ai pas résister longtemps.

Pourtant, coudre un pantalon, je n'y croyais pas trop. Compliqué, délicat. Et bien non, pas du tout. J'ai été bluffée par ses explications, et la pose de la braguette et du pont est devenu un jeu d'enfant. 

Pour le reste, comme à l'accoutumé, c'est impeccable.

Bon il y a toujours des retouches à faire, surtout pour un pantalon, mais ça devrait être beaucoup plus facile pour le prochain (oui, il y en aura bien un autre).

Vous trouverez beaucoup plus d'explications et de photos sur le blog

 

PANTALON PA

 

Sylvie

L'atelier de Sybelle